Mini-campagnes d’évangélisation pour enfants avec bonus (20 avril)

Mardi 20 avril 2021

Aujourd’hui j’ai commencé à coacher les cinq évangélistes qui seront avec moi les deux prochains jours. La journée a bien débuté par le fils de David, un évangéliste de mon équipe, qui a appelé son père pour lui dire qu’il désire accepter Jésus comme Seigneur et Sauveur de sa vie. Son père l’a donc aidé dans ce processus. Quelle belle façon de débuter la journée. Merci Seigneur Jésus pour ta bonté et l’accomplissement de cette promesse qui dit : « Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé toi et ta famille. »


Ma journée a débutée à 5h30 du matin. J’ai dormi à peine 4h de temps.

Je faisais la connaissance de notre interprète et notre chauffeur pour notre équipe de 6 évangélistes. À peine avons-nous quitté l’hôtel que le chauffeur me dit que sa voiture ne pourra pas aller plus loin parce qu’il avait un problème dans le moteur... J’ai appris plus tard, dans la soirée, que notre situation avec notre chauffeur était moins pire parce qu’une autre équipe d’évangélistes avait reçu un mini camion sans freins... Une autre équipe n’avait pas encore obtenu ses permis pour sa campagne... Merci Seigneur pour la joie de te servir avec tous les imprévus et risques pour notre sécurité que cela implique.


Dans sa bonté, Dieu nous a conduit et à ouvert les portes pour mon équipe afin que nous puissions mener nos mini-campagnes d’évangélisation pour les jeunes et les plus jeunes. Nous avons pu partager l’évangile à près de 7500 jeunes dont plus de la moitié a accepté Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur. Plusieurs dans mon équipe ont commencé à expérimenté la joie qui vient avec le fait d’annoncer Jésus-Christ à ceux qui le cherchent et qui ne l’ont pas encore entendu. En effet, « Qu’ils sont beau les pieds de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles. » (Romains 10:15)





Autres temps forts de ma journée :

  • Alors qu’on avait fini une de nos mini-champagnes d’évangélisation destinées au jeunes, trois dames ont arrêté l’un des membres de mon équipe en demandant de prier pour elles, parce qu’elles aussi veulent accepter Jésus aussi. Ce qui a été fait.

  • Notre chauffeur musulman a été guéri lorsque l’un de nos évangélistes a prié pour lui. Il était malade depuis 10 ans. (Voir la vidéo ci-dessous en anglais. Désolé, je n’ai pas eu le temps de la traduire en français)


  • Mon équipe a prié pour un homme qui nous a entendu prêcher et qui avait soif de plus. Il a été rempli du Saint-Esprit sur le champ et s’est mis à parler en langues.

  • Alors que nous retournions à notre retour à l’hôtel, nous nous sommes arrêté dans une petite épicerie, pour acheter du chocolat. L’un de nos évangélistes à eu une parole de connaissance pour la propriétaire qui a accepté qu’on prie pour elle. Elle a été guérie de problèmes de cataracte.



Pour finir, c’est la saison des pluies ici à Mbeya, mais nous avons été formés à Christ for all Nations pour que rien ne nous arrête lorsque nous annonçons Jésus. Surtout pas la pluie... Aussi longtemps qu’il y a des gens pour écouter, nous prêchons le salut en Jésus-Christ.



Que Dieu vous bénisse. Il est 1h30 du matin et je dois me réveiller à 5h30. Priez pour que Dieu renouvèle nos forces et nous protège dans nos déplacements. Qu’Il nous accorde faveur pour les mini-campagnes d’évangélisation que nous entreprenons, ainsi que la prédiction pour la prédiction un-à-un.


En passant, merci de continuer de soutenir financièrement notre travail d’évangélisation.


Angelin Kouadio, évangéliste missionnaire

3 vues0 commentaire