lundi 14 février 2022

L'OBÉISSANCE VAUT MIEUX QUE LES SACRIFICES


L'OBÉISSANCE VAUX MIEUX QUE LES PLUS GRANDS SACRIFICES

Alors Samuel dit :

« Qu’est-ce que le Seigneur aime mieux ?

L’obéissance à sa parole ou bien les sacrifices d’animaux ?

L’obéissance vaut mieux que les sacrifices des animaux les plus gros.

Oui, refuser d’obéir, c’est aussi grave que de consulter les devins.

Résister au Seigneur , c’est aussi grave que d’adorer les faux dieux… »

1 Samuel 15:22-23

Pour notre temps de jeûne et prière aujourd'hui, nous vous suggérons de nous arrêter sur nos actions, plus spécifiquement sur les écarts entre ce que Dieu nous demande et ce que nous faisons concrètement. Il est très facile de nous perdre à travers les "bruits" de nos nombreuses occupations et nous convaincre que nous allons dans la bonne direction.

Nous pouvons être très occupés à faire beaucoup de choses sans jamais progresser, tout simplement parce que nous ne faisons pas les bonnes choses. C'était un peu le cas de Marthe qui s'inquiétait et s'agitait pour beaucoup de choses, mais Jésus attirait son attention sur le fait qu'une seule chose était vraiment nécessaire... soit porter notre attention sur Lui et sur ce qu'Il dit. (Luc 10:38-42)

Plusieurs personnes autour de nous peuvent se réjouir de ce que nous faisons, et nous applaudir, etc. Mais à la fin de la journée, un seul point de vue compte vraiment, et c'est celui du Seigneur Jésus.

Où en sommes-nous dans notre obéissance à Dieu ?

Que faisons-nous des instructions que Dieu nous a déjà donné ?

La qualité de notre vie en dépend

Le Seigneur Jésus pouvait dire : "Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui m'a envoyé et d'accomplir son oeuvre" (Jean 4:34) et que "l'homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu" (Matthieu 4:4). En d'autres termes, pour que nous vivions, il nous faut la parole qui sort de la bouche de Dieu; et la qualité de notre vie est directement liée à ce que nous faisons de ce qui sort de la bouche de Dieu.

Pour notre temps de jeûne et prière, il ne s'agit pas de nous flageller, mais simplement :

  1. De nous arrêter et réfléchir sur les actions que nous posons. (Psaumes 139:23-24)

  2. Rendre grâce à Dieu pour ses instructions que nous avons pu suivre.

  3. Identifier nos actions qui sont contraires à ce qu'Il nous dit dans la Bible et à travers les directives qu'Il nous a déjà donné personnellement

  4. Lui demander pardon pour nous être éloigné de Lui.

  5. Prendre la décision de changer nos actions et revenir à Dieu de tout notre coeur.

  6. Demandons lui la force de tenir tenir debout et Lui obéir. Car c'est Dieu qui produit en nous le vouloir et le faire. (Philippines 2:12-13)

  7. Prions pour ceux dont la foi faiblit afin que Dieu les soutienne et les amène à obéir à Sa voix.

Que Dieu bénisse notre semaine à tous !

Angelin Kouadio, évangéliste missionnaire