lundi 21 février 2022

AUGMENTE NOTRE FOI !


Les montagnes dans nos vies et notre absence de foi

Les apôtres dirent au Seigneur : Augmente notre foi. –

Si vous aviez la foi, leur répondit le Seigneur,

même aussi petite qu’une graine de moutarde,

vous pourriez commander à ce mûrier-là :

« Arrache tes racines du sol et va te planter dans la mer »

et il vous obéirait. (Luc 17:5-6)

Plusieurs situations difficiles se dressent avec arrogance devant nous comme des arbres ou des montagnes qui n'ont aucune intention de se déplacer. Nous les regardons parfois avec impuissance, souvent avec frustration et tous les autres sentiments qui viennent avec.

Les disciples de Jésus ont demandé de la foi afin d'affronter ce qui semblait pour eux un obstacle difficile à surmonter : L'offense. En effet, le Seigneur Jésus venait de leur dire : « Prenez donc bien garde à vous-mêmes ! Si ton frère s’est rendu coupable d’une faute, reprends-le et, s’il change d’attitude , pardonne-lui. Et même s’il se rend coupable à ton égard sept fois au cours de la même journée, et que sept fois il vienne te trouver en disant qu’il change d’attitude , pardonne-lui. » (Luc 17:3-4). Il peut être déjà difficile de pardonner une première fois. Mais là le Seigneur Jésus demande de pardonner jusqu'à sept fois dans la même journée à la même personne. Les disciples avaient vraiment besoin de foi pour pardonner parce que l'offense répétée dans la même journée par la même personne devenait une véritable montagne infranchissable.

De même que les disciples, nous aussi faisons parfois face à des situations insurmontables et incompréhensibles, des situations qui créent de la douleur, ou qui sont de véritables défis. Ces situations peuvent être d'ordre physique, psychologique, émotionnel, matériel, financier, relationnel, intellectuel, professionnel, etc.

La foi implique d'ordonner à notre montagne...

« Si vous aviez la foi, leur répondit le Seigneur, même aussi petite qu’une graine de moutarde, vous pourriez commander à ce mûrier-là : « Arrache tes racines du sol et va te planter dans la mer » et il vous obéirait. (Luc 17:5-6).

Si vous êtes comme la majorité des gens, vous parlez et vous plaignez de votre situation beaucoup plus que vous ne priez à ce sujet, encore moins de parler à votre situation comme si elle pouvait vous entendre. Le Seigneur Jésus vient pour assurer que non seulement notre situation peut nous entendre, elle peut aussi nous obéir si on lui donne des situations claires.

La solution du Seigneur Jésus est simple et Il ne nous demande pas de parler de notre situation, mais de commander à notre situation. C'est là que se trouve la différence entre ceux qui ont la foi et ceux qui n'en ont pas. Notre foi, qui qui vient de ce qu'on entends, et ce qu'on entends de la Parole de Dieu, nous permettra de posséder ce qu'on espère et ce que nous ne voyons pas. (Romains 10:17; Hébreux 11:1).

La mort et la vie sont au pouvoir de la langue :

qui aime se répandre en paroles mangera les fruits qu’elles auront produits. (Proverbes 18:21)

La vérité est que nous avons tous reçue une mesure de foi lorsque nous avons cru en Jésus, car nous sommes sauvés au moyen de la foi. Qu'attendons-nous alors pour user de foi dans nos situations ? Déclarons la vie dans nos situations et ordonnons aux montagnes de quitter au Nom de Jésus.

Que Dieu bénisse notre semaine à tous !

Angelin Kouadio, évangéliste missionnaire